21 septembre 2016

Créer un arrosage automatique

 
Cet article commun avec le site Je veux sauver la planète est la suite de « La cascade de légumes » :)

Aaah Fred... Une boule d’énergie astucieuse ! Il ne pouvait pas créer un potager avec des palettes de récup sans penser forcément à un arrosage automatique à l’eau de pluie, via un système, qui pour moi est hyper complexe ! Personnellement, j’aime arroser mes plantes moi-même, car cela me permet de les observer, de les chouchouter et de rajouter éventuellement ou non des engrais naturels, selon la couleur du feuillage. J’aime aussi regarder les différents insectes qui se baladent dans mon jardin à manger. Mais évidemment cela reste un choix personnel. Sur un grand terrain, l’arrosage automatique constitue un atout, lors des vacances c’est également très pratique ! Ma mère arrose mes plantes lorsque je suis en vadrouille, mais elle ne porte pas la même attention que moi et c’est toujours un peu la cata à mon retour… Et puis Fred, c’est son dada ! La domotique, il connaît ! Il a donc décidé de créer ce système astucieux et de te partager toutes ces trouvailles... Belle lecture :)
            

Cet arrosage est bien sûr adapté à son potager, et c’est avant tout une expérience qu’il souhaitait faire sur deux systèmes (arrosage par gravité et arrosage forcé avec programmation). Inspire-toi de ces quelques idées pour ton jardin à manger :)

POURQUOI COUVRIR LE POTAGER D'UN AUVENT
Il a débuté par la pose d’un polycarbonate transparent sur l’auvent du potager, car se casser la tête à cultiver quelques légumes et les voir détruire par de grosses pluies d’orage ou des grêles, ce n’est pas le top ! L’arrosage à l’eau de pluie, oui ! Mais Fred, c’est la maîtrise qu’il préfère...


LE MOT D'ORDRE : LA RECUP !
Il a veillé à ce que le maximum de matériel provienne de la récup, afin de rester dans l’esprit zéro déchet : des restes de tuyaux de 100, 40 et de 32, des coudes des raccords, du tuyau d’aquarium, gouttières d’une ancienne cabane qu’il avait depuis de nombreuses années ! Le plus long a été de nettoyer tout ce plastique pour lui donner un aspect neuf, et comme le PVC ce n’est pas beau à regarder, une partie du système a été peint en marron pour être discret. Pour la programmation de son système d’arrosage forcé, il n’a rien acheté, il a adapté son kit Ecowizz, et il a remis en état une pompe qu’il possédait depuis plus de 30 ans !

FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME I ARROSAGE PAR GRAVITE
Le système fonctionne de cette façon : l’eau de pluie est collectée par les gouttières de la cabane, l’eau va dans le réservoir numéro 1 de 310 litres situé dans la cabane, puis dans le réservoir numéro 2 de 12 litres, situé au-dessus du potager. Quand 1 et 2 sont pleins, l’eau va dans un réservoir numéro 3 de 100 litres situé à droite du potager et sur le sol.

Le réservoir 1 est destiné à l’arrosage du bac principal. L’eau va par gravité dans un tuyau d’arrosage perforé de petits trous (de la récup), posé sur la terre du bac, sous le paillis, il parcourt tout le potager en déversant doucement son eau entre les plantes. Il peut régler le débit en agissant sur le robinet 4. Pour cet arrosage par gravité du réservoir 1 vers le bac principal, ça ne fonctionne qu’avec les premiers 200 litres du réservoir, ensuite le niveau d’eau étant plus bas que la terre du bac principal, la gravité ne peut plus fonctionner, c’est le principe des vases communicants (voir sur schéma 1 le niveau NMG), le reste d’eau est utilisé avec un autre procédé : l’arrosage forcé.

Le réservoir 2 est destiné à l’arrosage du bac supérieur et du bac inférieur. L’eau va dans la nourrice par gravité et par des petits tuyaux arrose par de fins jets chaque plante de ces 2 bacs (il a abandonné l’idée du goutte à goutte qui est très difficile à mettre au point). Il peut régler le débit en agissant sur le robinet 5. Tu remarqueras que les trous de la nourrice non utilisés sont colmatés avec des petits embouts en plastique...

Le réservoir 3 qu'il doit encore acheter ou trouver en récup, sera destiné à l’arrosage des fleurs du jardin et éventuellement pour le potager avec un arrosoir s’il n’y a plus d’eau dans 1 et 2. Il se remplit quand le 1 et 2 sont pleins...

Pour l'arrosage par gravité, ouvre les robinets 4 & 5 et ferme les robinets 6 & 7 

Le système par le tuyau perforé, qui alimente le bac principal avec le réservoir 1, consomme par jour, par température de + ou - 20°C, environ 5 litres pour 1 arrosage de 30 minutes (robinet réglé au minimum). Le système qui alimente les 2 bacs (supérieur et inférieur) avec le réservoir 2, consomme par jour, par température de + ou- 20°C environ 2 litres pour 1 arrosage de 30 minutes (robinet réglé au minimum), bien sûr s’il fait plus chaud, tu peux augmenter les débits à l'aide des robinets 4 et 5.


FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME I ARROSAGE FORCE 
On déclenche l’arrosage instantanément sur tout le potager à l’aide d’une pompe :
Par de fins jets vers chaque plante du bac supérieur et du bac inférieur, via la nourrice et les petits tuyaux de diamètre 6 mm.
Par de fins jets sur la terre du bac principal via le tuyau perforé.

En arrosage forcé le débit est un plus important, mais on compense en réduisant le temps d’arrosage. On peut aussi régler le débit de la pompe en agissant sur la vanne 7 et sur la pression de la pompe en agissant sur une vis située dans un boitier (1 bar est largement suffisant). Pour utiliser l’arrosage forcé, il faut fermer les robinets 4 et 5 et ouvrir les robinets 6 et 7 (voir schéma arrosage forcé ci-dessous).


Pour la répartition de l’eau dans le bac principal, après plusieurs essais décevants de positionnement du tuyau perforé, il a opté pour ce système qui irrigue bien toute la surface en laissant la même quantité d’eau partout. Pour le confectionner, il a coupé son tuyau perforé + quelques tés de répartition en plastique, et quelques petits bouchons de liège. Voir la photo et le schéma ci-dessous.


LA DOMOTIQUE POUR LE PLAISIR 
Fred aime commander, héhé non pas son épouse... ces arrosages ;) La programmation c’est sa passion ! Il choisit ces heures et sa durée ! Déclencher depuis son salon des arrosages instantanés, cela peut être pratique lors d’un départ en vacances, par exemple. Il possédait déjà un kit Ecowizz, et il se trouve que dans cette application on peut programmer des prises. La pompe est alors commandée électriquement par une prise Ecowizz, qui elle-même est programmée ou commandée instantanément via l’application (en savoir plus sur Ecowizz).

EN CONSTRUCTION... 
Un ami informaticien va lui installer ces applications sur ces ordinateurs : lorsqu’il sera en vacances, il pourra déclencher à distance des arrosages supplémentaires ou modifier ces programmations, quand il le souhaite, via l’application Ecowizz + wake-on-lan pour allumer et contrôler son PC à distance.

ECOWIZZ UNE OBLIGATION POUR LA DOMOTIQUE ?
Il a utilisé ce qu’il avait sous la main pour rester dans l’esprit zéro déchet, car ce système il le possédait depuis 2011, mais il y a plus simple. Pour programmer des arrosages, tu peux juste acheter un simple programmateur sur lequel tu brancheras ta pompe, et si tu désires arroser à distance, tu peux acheter une prise de courant WI-FI que tu brancheras en parallèle, et avec laquelle tu pourras enclencher ta pompe à l’aide de ton smartphone, depuis ton salon, ta chambre ou ton lieu de vacances... Voici un petit lien pour une prise wi-fi qui coûte 29,90 €.

Exemple de programmation hebdomadaire sur Ecowizz pour l'arrosage forcé


COÛT DU SYSTÈME 
Ce qu’il a acheté : le réservoir n° 1 à 52 € en promo dans une jardinerie, le robinet n° 6 à 3 € et un paquet de 10 tés de répartition à 3,90 €, tout le reste provient de la récup !

Résultat du 06 septembre 2016

LES NOUVELLES
En ce début septembre, les légumes se portent bien et ont eu une bonne croissance, l’arrosage a bien fonctionné cet été, il a déjà récolté une trentaine de tomates sur les 3 pieds, et il y en aura encore autant, il a mangé 8 belles salades et d’autres sont en pleine croissance, des fraises délicieuses, les plantes aromatiques sont bien fournies, les radis et haricots poussent bien, madame est très contente :)


CONCLUSION 
En avril, après 15 jours de fonctionnement, il a constaté que sa première idée de goutte à goutte 24 h/24 pour tout le potager était très difficile à mettre au point. En effet, certaines plantes n’étaient pas arrosées et d’autres trop, donc il a abandonné. Chaque plante demande un arrosage différent, pour ces raisons, choisit correctement l’emplacement de tes plants par rapport à leur taux d’humidité, joue avec les différents bacs.

Pour l’arrosage par gravité, il a opté pour un déversement pendant une durée définie, en fin filet d’eau pour le bac supérieur et le bac inférieur (en augmentant légèrement le débit), il précise aussi que l’arrosage de ces 2 bacs, via la nourrice, nécessite peu d’eau, car ils sont réservés principalement aux jeunes plants et aux plantes aromatiques peu gourmandes en eau. Pour le bac principal, sur la terre et sous le paillis, il a mis un tuyau perforé qui déverse doucement son eau pendant une durée définie également. Ce changement de procédé pour l’arrosage par gravité a été payant, car très performant, il ne l’utilise que lorsqu’il est présent à son domicile, car il doit ouvrir tous les soirs les robinets 4 et 5 pendant 30 minutes. Il réfléchit tout de même à une automatisation de cet arrosage par gravité en remplaçant éventuellement les robinets 4 et 5 par des électrovannes commandées par son système Ecowizz (exemple des électrovannes de lave-linge en récup).

L’arrosage forcé avec programmation est celui qu’il préfère, il s’est révélé très pratique lorsqu’il est absent, il a utilisé lors de 5 jours de vacances en août, et à son retour la terre des 3 bacs du potager était juste humide. La programmation met la pompe en marche tous les jours à 20 h 45 pendant 15 minutes (le débit d’eau est un peu plus important). Il peut aussi commander instantanément des arrosages supplémentaires depuis son pc...


Auteurs I Photos I Schémas I Illustrations I Plans © Christiane Désir & Frédéric Wetzel
Source : Je veux sauver la planète
2 commentaires

2 commentaires:

 

Textes, images et vidéos par Christiane Désir. Sous licence "CC" Creative Commons - Attribution-NoCommerciale-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0).

Original Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff