08 mars 2016

Choisir ses graines et sa méthode de germination

 
Voici encore un bel article écrit en commun avec mon ami Frédéric Wetzel, il est la suite de Construction de mon jardin à manger & J’ai des petits problèmes dans ma plantation... Pourquoi ça ne pousse pas ? Bonne lecture :)

C’est la deuxième année, hé oui déjà ! Frédéric Wetzel du site Je veux sauver la planète et moi-même, faisons de notre mieux pour comprendre les mystères du jardinage et te l'enseigner en retour. Rappel-toi qu’il te faudra de l’amour, de l'écoute, de la patience et beaucoup d’observation pour réapprendre, à la comprendre. Belle plantation :)

Choisir ses graines est une chose qui parait anodine et pourtant ! Je dirais que c’est presque un art !

MES PRINCIPES
- Prend ce que tu aimes manger et qui est bon pour ton corps.
- Prend en compte l’espace que tu as pour ta plantation.
- Attention aux bonnes associations, aux ravageurs et aux maladies !
- Selon ton temps. Certaines plantes demandent plus d’amour que d’autres ! Faites-y attention !
- Si tu as peur de rater, commence par des plantes potagères faciles.
- Trouve ton élément central. L’année passée par exemple, mon élément principal était la tomate.
- Choisis des graines qui correspond à ton climat. Je suis en Belgique, hé oui, il pleut beaucoup ;)

POURQUOI UN ÉLÉMENT CENTRAL ? 
Une fois ton élément choisi, tu vas pouvoir trouver les bonnes associations. Il y a certaines bonnes associations de légumes que l'on peut semer et planter côte à côte et qui favorisent leur développement respectif, la croissance, la résistance. On les appellent les plantes amies, elles se protègent entre elles, des maladies et des insectes nuisibles. 

Laitue à couper - Oreille du Diable

OÙ TROUVER DES GRAINES DE QUALITÉ
N’achète jamais tes graines en grande surface ! Il est urgent d’empêcher certains de créer une dictature mondiale qui s’accaparent la production des semences. Choisis de préférence une ASBL de ta région, par exemple : « Les Fraternités ouvrières de Mouscron en Belgique ». J’aime aller là-bas, ils sont hyper sympa, gorgés d’informations pertinentes avec humour, toujours ! En plus, tu aides une ASBL et non pas une big surface ! C’est moins cher et tu trouveras des variétés vivaces très peu touchées par les maladies et dont tu ne soupçonnait pas l’existence ! Un petit bonheur ! Le principe, se faire membre pour 1,50 € (car ils ne peuvent pas vendre leurs variétés) non pas qu’elles soient dangereuses, héhé ! C’est juste que ces graines vivaces ne font pas partie de cette fameuse liste qui nous prive, nous humain d’une générosité abondante. La variété n’existe que dans les choix technologiques et vestimentaires ! Nombreuses sont les plantes qui auraient disparues, car considérées comme non rentables par ceux dont l’unique but est un profit financier immédiat, au détriment de la santé de la planète et de l’ensemble des ces habitants ! Ces graines sont également fertiles (ce qui veux dire que tu peux récolter tes propres semences par la suite), ce qui n’est pas le cas des hybrides ou autre crasse dans le genre ! Et pour finir à un prix très modeste, soit 0,50 €, qui dit mieux ? Si tu n'as pas la chance d’avoir une association dans ta région, dirige-toi vers Kokopelli ou Semailles qui sont excellentes également, mais plus cher. Choisis toujours tes graines de ta région, car une variété de tomates comme la Triomphe de Liège sera plus résistante au mildiou, car habituée à une région pluvieuse et froide. Si tu habites Marseille, plante une sardine (héhé, je te charrie) prend des tomates qui ont besoin de moins d’arrosage, etc. Il suffit d’être logique au final. Et pour finir, je ne plante jamais des aliments que je peux trouver au marché. On est curieux ou on ne l'est pas ;) Les autres années, quand tu auras un panaché de graines, tu pourras participer aux bourses d’échanges :)

LES DIFFÉRENTES MÉTHODES
Je suis toujours à la recherche de la façon la plus écologique de réaliser les quelques semis dont j’ai besoin pour mon potager. Après avoir testé la méthode de germination dans du coton, j’expérimente cette fois-ci cinq autres méthodes, car faire un semis en pleine terre est délicat. L’année passée, j’ai eu l’occasion de planter de l’arroche blonde en pleine terre et malheureusement, elle grandissait difficilement, à cause des limaces qui l’a grignotaient ! Cette année, je teste une autre méthode, celle du semis au chaud. J’attendrai qu’ils soient assez vigoureux et d’une taille moyenne, avant de les repiquer dans mon potager. Cela ne concerne évidemment pas les légumes racines ;)



DANS DES BOITES À ŒUFS 
Utilise les parties alvéolées des boites à œufs en carton mâché et remplis de terre et plante.

Semis au chaud de Laitue à couper - Frisée d'Australie

Avantages
- Pas de manipulation à faire pour passer ton plant en terre.
- C’est gratuit !
- Écologique.
- Gain de place, fini les tablettes de fenêtre remplies de godets.

Inconvénients
- Les matières poreuses font que les pots sèchent plus vite que leurs équivalents en plastique.

DANS DES COQUILLES D'ŒUFS
Ne jète plus tes coquilles d’œufs, elles sont bourrées de calcium & de sels minéraux, cela va booster la pousse de tes graines ! Pense à faire un trou de l’autre côté de la coquille pour permettre à la terre de s’aérer et que l’eau puisse être drainée. Lorsque le plant sera en âge d’être mis en terre, fissure chaque coquille afin d’ouvrir une voie pour les racines et place le tout en terre.

Semis au chaud - Roquette

Avantages
- Pas de manipulation à faire pour passer ton plant en terre.
- C’est gratuit !
- Écologique.
- Fortifiant et engrais naturel.

Inconvénients
- Aucun...

DANS DES CARTONS DE ROULEAU WC ET ROULEAUX D’ESSUIE-TOUT 
Place dans un grand ravier bien serré et n’y touche plus. Arrose en versant un fond d’eau dans le ravier, cela sera absorbé par capillarité. Sème 1 ou 2 graines par rouleau.

Cotylédons - Roquette Sauvage

Avantages
- Pas de manipulation à faire pour passer ton plant en terre.
- Écologique.
- C’est gratuit !
- Gain de place, fini les tablettes de fenêtre remplies de godets.

Inconvénients
- Les matières poreuses font que les pots sèchent plus vite que leurs équivalents en plastique.
- Tendance à s’affaisser et la terre à se débiner !

DANS DES PETITS POTS DE RECUP EN PLASTIQUE (pot de yaourt, pot d’aromates...)
Récupère des godets en plastique et perce le fond pour le drainage. Sème dans un godet 3 ou 4 grosses graines et 5 à 7 petites. Conserve le plus beau plant qui en est issu et offre les autres :)

Semis au chaud - Roquette Sauvage

Avantages
- Semé ainsi, un plant peut rester à la même place jusqu’à sa transplantation à l’extérieur.
- C’est gratuit !
- Tu recycles, zéro déchet ;)

Inconvénients
- Cela demande plus de place que de semer en bac.
- Le plastique, c’est du pétrole… D’accord, on recycle mais avoue que si l’on n’en n’achèterait plus, il n’en fabriquerait plus, non plus ;)

DANS DES PASTILLES DE TOURBE 
Ces pastilles sont composées de tourbe de mousse de haute qualité fortement comprimée. Enrichie d'un engrais complet et de chaux pour ajuster le PH, le tout contenu dans un filet extensible. 

Bouturage dans des pastilles de Tourbe - Basilic Pourpre

Avantages
- Pas de manipulation à faire pour passer votre plant en terre.
- Pratique pour le bouturage.
- Pratique en appartement, car on ne met pas de terreau partout !
- Gain de place, fini les tablettes de fenêtre remplies de godets.

Inconvénients
- La tourbe n'est pas une ressource inépuisable. Les tourbières représentent un biotope remarquable.
- Il faut des siècles pour reconstituer une tourbière.
- Il faudra de toute façon la repiquer dans des pots !
- Le prix.

Au début, elles ont besoin que la terre reste humide. Il suffit que la terre se dessèche pour que la graine ou le plant meure. Donc, assure-toi d’apporter de l’eau régulièrement sans les noyer ! En bref humide, mais pas gorgée d’eau. 

Mes tomates - Elles étaient savoureuses :)

C’est un sujet tellement vaste et complet, que seules l’étude et la pratique combinée sauront faire de toi un futur potagiste :) J’attends impatiemment tes commentaires, tes questions, je me ferai une joie d’y répondre. Tu pourras sur Je veux sauver la planète et sur ce blog, continuer à suivre nos aventures potagères. Il y aura régulièrement une vidéo pour te présenter au mieux les différentes étapes. Te voilà prêt pour débuter une nouvelle année potagère :)

Tu peux également suivre l'évolution sur ma chaîne Youtube… ;)
Belle plantation mes amis :)
0 commentaires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 

Textes, images et vidéos par Christiane Désir. Sous licence "CC" Creative Commons - Attribution-NoCommerciale-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0).

Original Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff