25 avril 2014

Comment reconnaître un savon de qualité ?

 
C’est en me promenant rue haute, après avoir fait mon petit marché rue des tanneurs, que je suis tombée sur la boutique « les savons de Lyna ». Je vous recommande d’y aller sans plus attendre, ces produits sont fait par des artisans savonnier et il n’est pas avare d’explications. Vous y trouverez du savon noir, du savon d’Alep, du Sérail cuit au chaudron à l'ancienne depuis 1949, c'est aujourd’hui la dernière entreprise phocéenne à perpétuer l’art de la fabrication du savon de Marseille.

Pour produire un savon de qualité, il est indispensable d’utiliser des corps gras qui ne contiennent pas d’impuretés. Ce qui est le cas en savonnerie artisanale, où l’on conserve la glycérine, car elle constitue une valeur ajoutée...

Le savon d’Alep 
Ecologique et 100 % biodégradable, le vrai savon d’Alep est sans parfum et ne contient que des huiles saponifiées d’olive et de laurier, avec indication du pourcentage d’huile de baies de laurier. Il présente toujours sur une face l’estampille avec des caractères arabes du Maitre savonnier. Un bon savon d’Alep ne doit pas être gras, sa couleur doit être brun doré. Quand on le coupe en deux, le cœur doit être d’un vert foncé soutenu. Une exception toutefois : les savons d’Alep à l’huile de première pression peuvent être pâles, car l’huile d’olive de première pression peut être très claire, cela n’altère en rien la qualité du savon, bien au contraire.

Le savon de Marseille est-il vraiment naturel ?
Oui, s’il répond à la définition de naturel, c’est-à-dire sans additifs, parfums de synthèse, colorants chimiques ni conservateurs. Présents dans certains produits, ils constituent un vrai danger pour l’environnement. Il est donc important de choisir un savon qui s’inscrit dans une démarche éco responsable. Ses vertus nettoyantes, mais aussi désinfectantes, le savon de Marseille les doit à son mode d’action. Contrairement aux idées reçues, le savon de Marseille n’est pas agressif pour la peau et, s’il ne contient pas de parfum, il n’est pas allergène. Sa composition, à base d’huile d’olive au pouvoir lavant, d’huile de palme au pouvoir hydratant, d’huile de coprah (très riche en acides gras saturés) au pouvoir moussant, en fait un produit cosmétique de tout premier ordre. Et si l’on considère qu’il ne peut pas y avoir de beauté sans hygiène, le savon est en effet le premier produit de beauté  ! Il l’est d’autant plus qu’il est soumis aux mêmes astreintes et contrôles que les produits cosmétiques. Toutefois, préférer les savons verts aux savons blancs.  Les savons verts sont faits avec de l’huile d’olive, et essentiellement des résidus du pressage d’huile d’olive alimentaire. Les savons blancs sont faits avec de l’huile de coprah ou de l’huile de palme. Devant la demande croissante, l’huile de palme est maintenant cultivée de façon industrielle en Asie, au prix d’une déforestation importante, et de la destruction de nombreuses cultures vivrières. Les paysans sont expulsés, les forêts détruites au bulldozer, de nombreux animaux, y compris des espèces protégées comme les orang-outangs trouvent la mort, soit directement, lors de la déforestation, soit par la destruction de leur habitat naturel.



Les savons noirs, incontournables pour un retour aux traditions naturelles
Il en existe de deux sortes : le savon noir pour le ménage et le savon noir pour le corps. L’un comme l’autre sont deux produits traditionnels et écologiques.

Le savon noir pour le ménage
C’est un savon liquide que nos aïeux utilisaient à la maison, à la ferme, dans les collectivités ou les écoles pour laver les couloirs, par exemple. Il a ensuite été mis de côté avec l’apparition des nettoyants industriels parfumés. Écologique et économique, le savon noir revient en force ces dernières années. Il présente en effet de nombreux avantages, depuis sa composition jusqu’aux multiples utilisations que l’on peut en faire.

Que contient le savon noir pour le ménage
Tout comme le savon de Marseille, le savon noir peut présenter des variantes dans sa composition. Les pays du nord de l’Europe utilisent plus volontiers de l’huile de lin pour sa fabrication. Dans ce cas, le savon noir est plutôt de couleur miel. Les savonneries du sud de la France utilisent par tradition l’huile d’olive noire qui donne au savon noir sa couleur vert bronze foncée (presque noire) d’origine et dont le savon liquide tire son nom. Il existe d’autres types de savons noirs à base d’huile de coco, de tournesol, de chanvre ou même de noix. Ces différents types de savons noirs liquides ne nettoient pas exactement de la même façon. Certains moussent plus et dégraissent un peu moins, d’autres moussent peu, mais dégraissent plus. Le savon noir à base d’huile d’olive est l’un des savons noirs qui dégraissent le mieux et, cerise sur le gâteau, les fabricants de la région de Marseille aiment à dire que grâce à l’huile d’olive, on peut nettoyer sans gants de ménage, car
ce savon noir est très doux pour la peau. C’est vrai, mais si vous souhaitez utiliser du savon noir pour des soins de beauté, il est préférable de choisir le savon noir des bains turcs (hammam).

Le savon noir corporel
C’est un savon noir plus épais à base de pâte d’olives noires. Les olives sont broyées puis mises à macérer avant d’être mélangées à de la potasse. La texture qui en résulte est gluante et adhère à la peau lors du soin. Le savon noir corporel purifie la douceur et s’utilise sur peau humide, en application pendant environ 5 à 15 minutes. L’idéal est d’utiliser un gant exfoliant (gant de crin doux) et de se frotter le corps avant de rincer le savon. Certains savons noirs corporels contiennent des parfums naturels comme de la rose de Damas ou de la fleur d’oranger; par ailleurs, il existe des qualités différentes. Veillez à ce que votre soin ne contienne aucun additif ni parfum de synthèse qui pourrait provoquer des allergies. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter vous-mêmes des particules gommantes à votre savon noir de corps naturel, comme du sucre, du gros sel ou du sel fin, ou encore du son d’avoine. Vous pouvez également y ajouter des morceaux d’écorce d’agrume (passés au mixeur) pour activer la micro circulation sanguine. Dans ce cas, préférez le pamplemousse ou le citron et faites un soin le soir pour éviter une possible interaction entre l’essence des agrumes et le soleil, qui risquerait de vous laisser des taches brunes sur la peau. Le lendemain, prenez une douche.


Un peu d’histoire 
C’est la nature qui a inventé le savon  ! Le savon est bien une élaboration humaine, mais c’est la nature qui a inventé les nettoyants  ! En effet, il existe différentes plantes qui libèrent des composants moussants. Ce sont les plantes à saponosides (ou saponines), contenant des éléments tensioactifs, molécules qui modifient la tension de surface de deux milieux. Ils peuvent ainsi se dissoudre dans l’eau et retenir les matières grasses sur nos tissus (c’est-à-dire nos taches). À l’origine, ces substances permettent à la plante de lutter contre les champignons (action antifongique) et les microbes. Elles sont en quelque sorte un antibiotique naturel. Mais leur effet moussant a vite été repéré par les humains pour un usage en tant que nettoyant.

Conclusion
Pour le savon de Marseille, préférer les savons verts aux savons blancs.  Les savons verts sont faits avec de l’huile d’olive, et essentiellement des résidus du pressage d’huile d’olive alimentaire. C’est une production locale, donc sans transport important. Les savons blancs sont faits avec de l’huile de coprah ou de l’huile de palme. Petit rappel, l’huile de palme, dont la culture intensive en Indonésie appauvrit les sols, et provoque un désastre écologique, étant responsable de la déforestation de grande envergure : 90 % de la forêt indonésienne est hélas déjà détruite et avec elle, l’habitat des Orangs-Outangs, menacés d’extinction. Je sais, j'insiste, mais on ne le répétera jamais assez ! Mon choix ira donc vers le savon d’Alep, le savon de Marseille verts & le savon noir.

Merci à Sebastien Botte pour les photos et les prises de vue de la fabrication du savon.
Sources : Savon de Marseille et autres savons naturels - Le Savon de Marseille - Le savon de Marseille - Secrets et vertus 
2 commentaires

2 commentaires:

  1. Bonsoir
    Cest monsieur Founé Démbélé nationalité sénégalaise Je suis interessé sur la fabrication de vos savon et jais une ambition de créer une petite entreprise industriel de fabrication des produits chimies ,Je vous demande de me parvenir une formation a distance.Je vous remercie pour votre disponibilité jéspere de vous une reponse favorable.le mail felisa4236@gmail.com

    RépondreSupprimer
  2. Je ne fais pas de formation mais voici une adresse qui pourrait vous intéresser :)
    http://www.saponaire.info
    Au plaisir :)

    RépondreSupprimer

 

Textes, images et vidéos par Christiane Désir. Sous licence "CC" Creative Commons - Attribution-NoCommerciale-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0).

Original Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff