28 mai 2012

Comment choisir ces Oeufs ?

 
Comment sélectionner ces œufs, bonne question, que peu de gens se posent. Problème financier ou simplement je-m’en-foutiste ! On choisit souvent selon le prix, ou certaines personnes d’après l’élevage. Nous ne parlons, même pas, niveau santé ou bien être de soi, mais déjà de la poule elle-même. Qu’elle est son habitat, dans quelle condition vie-t’elle son existence ?


L'histoire de la vache folle et des « farines animales » a tellement écœuré les populations que même les poulets sont aujourd'hui étiquetés « élevés au grain », comme si c'était un gage de qualité. Mais vous, cher lecteur, qui aviez des grands-parents à la campagne, ou qui avez eu des « leçons de choses » à l'école primaire, vous savez que le poulet n'a jamais été un animal végétarien, et encore moins un consommateur de maïs ! Le snack préféré de la poule, c'est un ver de terre dodu. Si vous lui en laissez la liberté, votre poule passera sa journée à gratter la terre à la recherche d'asticots, d'insectes...

Si elle n'en trouve pas, elle picorera des herbes, des plantes vertes, des petites pousses, des racines, et, occasionnellement seulement, des graines. C'est ce qu'il faut à une poule pour être heureuse, en bonne santé, et faire de bons œufs. Mais encore faut-il pour cela qu'elle ait l'occasion de sortir ! Grâce aux codes inscrits sur l’œuf et surtout au chiffre imprimé sur la coquille juste avant les lettres, nous pouvons identifier certains aspects, évidemment s’ils sont respectés ! Le premier numéro du code noté sur la coquille correspond à… 

0 : BIO - 4 m2/poule L’œuf « bio » apporte les garanties que la petite poulette est élevée en plein air, avec en plus : abris et végétation sur le parcours extérieur et à l’intérieur, le nombre de poules est limité, elles ont droit à une alimentation naturelle. Le top du top, c’est évidemment le petit éleveur bio, non le bio (de masse). Mais je n’ai pas encore trouvé d’adresse… si vous en avez pour la Belgique, bien sûr cela m’intéresse, dans ce cas un commentaire, merci d’avance. L’intérêt des œufs « bio » et « plein air » et bien les cocottes peuvent manger de la verdure et des vers de terre, mon Dieu quel luxe ! Leur alimentation leur apporte des oméga-3 et l’œuf en contiendra davantage, pour nous c’est mieux. Si la poule reçoit des graines de lin, alors l’œuf est dit « enrichi naturellement en oméga-3 » et ça, c’est le best  ! Le naturel rien de tel ! 

1 : 4m2/ poule, en journée elles ont accès à un parcours extérieur en majeure partie recouvert de végétation (4 m2 de terrain par poule). La mention « Libre parcours » autorise 10m2 par poule : La dolce vita !

2 : antibiotique, pas de lumière naturelle, pas de cages, mais les poules restent exclusivement à l’intérieur des bâtiments, c’est cool la vie ! 

3 : ces œufs représentent environ 90 % de la production !!! En cage 4 à 5 poules entassées sans aucune place pour bouger avec vue sur (mer) non ! Un éclairage artificiel sur 3 à 6 étages , leurs becs coupés, alimentés aux transgéniques, gavés d’antibiotiques, la surface de mouvement de chaque poule est celle d’une feuille de papier A4 ! Elles sont élevées en batterie en Pologne. 

Les poules en espace clos souffrent de l’entassement avec stress, fractures et troubles du comportement, tu m’étonnes, t’as déjà pris un bus de la stib aux heures de pointe ? Parfois, il faut leur sectionner les ailes, le bec ou les ergots « griffes » des pattes ou leur poser des lunettes pour les aveugler. Dans ces conditions, les pondeuses produisent en moyenne 265 œufs/an (contre 170 pour une poule menant une existence naturelle) et sont abattues à dix-huit mois (pour un potentiel de vie de 5 à 10 ans). 

Moi je dis aux poules… y a qu’une chose à faire arrêter de pondre ! Faites grève ! Surtout que vous en faites plus quand vous êtes maltraités… strange ! Non sérieusement, faut plus acheter ces œufs ! 

Je dirais mieux, faudrait peut être que le gouvernement se mette à taxer les produits dégueu ! Et détaxé les marchandises de meilleure qualité autant pour notre santé que pour la santé de l’animal !!! 

Vous trouverez des œufs « batterie » dans l’épicerie, les plats cuisinés, les biscuits, les gâteaux, les pâtes aux œufs « frais » ! Alors si vous vous sentez un tant soit peu responsable, préparé un max vous même, car même si vous vous procurez des « bons œufs », mais que vous consommez tout le reste (spéculoos, viennoiserie) on ne fait malheureusement rien. 

L’industrie à grande échelle peut continuer son business tranquillement. Pendant qu’eux profitent de maison à je ne sais pas combien d’hectares par tête de pipe ! Nom d’une pipe !!! 

Attention « ARNAQUE » 
Les « œufs datés », les œufs « extra frais », avec des mentions fantaisistes telles « qu’œufs bien de chez nous », boîtes illustrées de paysages champêtres. Tout ça n’excelle en rien, la vie des poules qui les ont pondus. Au contraire, ces stratagèmes commerciaux visent à vous amener à oublier la réalité de l’élevage en batterie !!! 

Au marché faite attention aussi, un beau panier avec de la paille et une vendeuse en habit traditionnel ? Méfiance ! On associe souvent vente en vrac et « petit élevage de plein air ». Si vous achetez vos œufs au marché ou sur les étals des supermarchés, assurez-vous toujours de leur provenance. Seule garantie : lire le code sur la coquille, enfin on espère.

Auteure I Photos © Christiane Désir
0 commentaires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 

Textes, images et vidéos par Christiane Désir. Sous licence "CC" Creative Commons - Attribution-NoCommerciale-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0).

Original Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff